BlasonSites historiques Grimaldi de Monaco

Vic-sur-Cère

  • Vic-sur-Cère

    Vic-sur-Cère - Maison dite "des Monaco"

    Crédits : Mairie de Vic-sur-Cère

  • Vic-sur-Cère

    Vic-sur-Cère - Plaque apposée dessus lors de la visite de la Princesse Charlène et du Prince Albert en 2014 - Maison dite "des Monaco"

    Crédits : Mairie de Vic-sur-Cère

  • Vic-sur-Cère

    Vic-sur-Cère - Tableau, relatif au traité de Péronne, ornant la salle d'honneur de la mairie de Vic-sur-Cère

    Crédits : Mairie de Vic-sur-Cère



Auvergne — Rhônes-Alpes

Vic-sur-Cère

  • Pays : France
  • Région : Auvergne — Rhônes-Alpes
  • Département : Cantal (15)

Contact

  • Dominique BRU
  • Place du Carladès, 15800 - VIC-SUR-CÈRE
  • vicsurcere@wanadoo.fr
  • non commniqué

Dès le VIIIe siècle, les seigneurs de la région construisent un château et s’installent sur le rocher de Carlat, inversion de relief formé par une coulée basaltique. La région devient le Carladez.

Après divers évènements qui firent passer la forteresse de Carlat aux mains de plusieurs familles Royales (François Premier, Catherine de Médicis et Marguerite de Valois dite la Reine Margot, répudiée par Henri IV). Ce dernier, en 1604, fait raser la forteresse qui avait la réputation d’être insoumise au roi.

Honoré II de Grimaldi (1597-1662), alors Prince de Monaco qui cherche à se débarrasser de la tutelle espagnole et veut changer de protecteur, se replace dans la mouvance du roi Louis XIII (fils d’Henri IV) qui, par le Traité de Péronne lui donne plusieurs territoires de France et notamment le comté du Carladez. Ceci afin de le remercier pour son alliance et le dédommager de la perte de ses seigneuries en Espagne.

Dans la salle d’Honneur de la mairie de Vic-sur-Cère, un tableau représente l’exécution de ce traité : devant l’église de Vic-sur-Cère, un représentant de Louis XIII donne le Carladez à Claude Fabri, représentant lui-même le Prince de Monaco.

À la Révolution, on crée les départements : une grande partie de Carladez reste dans le Cantal, une petite partie passe en Aveyron (la commune de Mur-de-Barrez).

Albert 1er (1848-1922), arrière-arrière-grand-père du Prince actuel rachète le Rocher de Carlat.

En 1914, un entrepreneur veut exploiter le rocher de Carlat comme carrière de basalte. La Société des Lettres, des Sciences et des Arts de Haute-Auvergne, plus couramment connue sous le nom « Société de Haute-Auvergne » se souvient de l’histoire de ce rocher et fait établir un texte officiel de propriété pour le prince de Monaco.

Le 14 mai 2014 le prince Albert II de Monaco vient à Vic à l’occasion du centenaire de cet acte officiel. Il inaugure une plaque et visite la maison dite des Princes de Monaco. La petite princesse Gabriella porte le titre de Comtesse du Carladez.