BlasonSites historiques Grimaldi de Monaco
Derniers ajouts sur ce site

Bienvenue

En la nuit du 8 janvier 1297, selon une chronique, François Grimaldi, dit « Malizia », prend par ruse la forteresse de Monaco, s’étant vêtu de la robe de bure franciscaine pour solliciter l’hospitalité. Un destin mythique naît ainsi dans le tumulte.

De nos jours, le drapeau des Grimaldi flotte toujours sur le Rocher et les moines présents sur leurs armoiries rappellent ce haut fait fondateur. Leur devise Deo juvante (avec l’aide de Dieu) consacre une destinée de sept siècles, voulue par la providence, partagée avec les Monégasques.

Armoiries des Grimaldi après 1641, tapisserie d’Aubusson du XVIIe siècle, Palais princier de Monaco. © Reprod. G. Moufflet - Archives du Palais princier de Monaco

Armoiries des Grimaldi après 1641

© Reprod. G. Moufflet - Archives du Palais princier de Monaco

Si le nom des Grimaldi est familier à chacun, il en est autrement de l’histoire de cette illustre famille, dont le nom est associé, dans la mémoire collective, principalement à Monaco.

L’énumération des titres de la Maison de Monaco (duc de Valentinois, marquis de Baux, comte de Carladès, baron de Saint-Lô, d’Hambye, comte de Longjumeau… pour n’en citer que quelques-uns) en montre l’étendue et la diversité.

Ces titres, reçus à la suite d’accords diplomatiques ou d’alliances matrimoniales, ancrent les Grimaldi dans de nombreuses régions françaises et italiennes. Près de 100 sites ont ainsi un lien avec les Grimaldi.


De cet étonnant inventaire de monuments, sites, villes et villages, a germé l’idée d’une Association des Sites historiques Grimaldi de Monaco.

Certes, les Grimaldi n’ont pas manqué d’historiens, mais faire découvrir leurs fiefs, et, à travers eux, l’ancienneté et la profondeur de leurs liens avec la France et l’Italie, n’avait jamais été envisagé. Tel est le but que se fixe l’association.

Une route, un réseau qui permettra aux amateurs d'histoire et de patrimoine, de découvrir le récit de 700 ans d'une famille dont les membres ont laissé en ces lieux une empreinte indélébile.

Statue de François Grimaldi, dit « Malizia »

Statue de François Grimaldi, dit « Malizia »

© Reprod. G. Moufflet - Archives du Palais princier de Monaco

La 2e Rencontre en images

2e Rencontre des Sites historiques Grimaldi de Monaco

2e Rencontre des Sites historiques Grimaldi de Monaco

2e Rencontre des Sites historiques Grimaldi de Monaco

2e Rencontre des Sites historiques Grimaldi de Monaco

2e Rencontre des Sites historiques Grimaldi de Monaco

2e Rencontre des Sites historiques Grimaldi de Monaco

2e Rencontre des Sites historiques Grimaldi de Monaco

Voir toutes les photos >>